• slm ALAH U AKBAR KHOYA JOLI PROFIL CHUI DE MARRACKECH

    • 3alikoum salam khouya barakllahu fiik, raviie ou mer7ba b nass dial marrackech <3

  • Anonyme

    Neturei Karta Ne pas confondre Sionisme et Judaïsme 

    Présenté par le Rabin Dovid Weiss du NKI - A Time Square à Manhattan. 

    1) Le Jour de l’indépendance d’Israël est un jour de deuil pour les juifs fidèles à la Torah 

    Ni par la puissance, ni par la force, mais bien par mon esprit… (Zacharie 4 : 6) 

    Lorsque les sionistes fêtent l’anniversaire de la fondation de l’État d’Israël, la communauté mondiale de(s) juifs fidèles à la Torah marque l’anniversaire comme un jour de douleur et de tragédie. Nous manifestons notre chagrin en faisant pénitence avec le sac et le cendre et en hissant des drapeaux noirs de deuil. 

    La fondation de l’État sioniste est en contradiction flagrante avec l’enseignement de la Torah qui interdit toute proclamation d’un État juif. La Torah nous contraint à rester en exil jusqu’à la délivrance divine qui annoncera la paix éternelle parmi toutes les nations du monde. 

    Le Talmud babylonien (Traité Ketoubot 111a) rapporte qu’il y a deux mille ans, lorsque le Temple de Jérusalem fut détruit, les juifs prêtèrent serment à Dieu: 

    de ne jamais immigrer en masse en Terre d’Israël, 
    de ne jamais (se) rebeller contre les autres nations et 
    de ne jamais tenter de terminer l’exil. 

    Les juifs fidèles à la Torah doivent se comporter d’une manière responsable, honnête et reconnaissante à l’égard de toutes les nations du monde qui leur offrent lieu de séjour. 

    L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une « nation laïque » et de réduire le judaïsme au nationalisme. 

    Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les juifs, notamment l’oubli du précepte fondamental de la Torah d’agir avec compassion. 

    Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation. 

    Nous déplorons le gaspillage de milliers de vies humaines dans les conflits futiles et cruels qu’ont provoqués la proclamation et le maintien de l’État sioniste. 

    Ce jour tragique, nous jeûnons et nous nous assemblons dans des synagogues à travers le monde et nous prions pour un démantèlement prompt et pacifique de l’État d’Israël. 

    Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souveraineté divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre! Amen. 


    2) La Torah exige justice pour les Palestiniens 

    Avec l’aide du Créateur, que mes paroles et celles des intervenants aujourd’hui servent à sanctifier le Nom de Dieu. 

    Tous les jours des récits terrifiants nous parviennent de la Terre Sainte. Des êtres innocents, Palestiniens et Juifs aussi , tous souffrent. 

    Nous, membres du NKI (Neturei Karta) n’avons jamais mâché nos mots quand il s’agissait de condamner le Sionisme et son cortège d’atrocités. Nous avons l’intention de poursuivre ce combat tant que cela sera nécessaire, et de rester solidaires avec nos frères Palestiniens. 

    Depuis que nous avons défendu constamment les droits et revendications des Palestiniens nous avons fait l’objet de critiques de la part de certains groupes. Ce sont ceux qui m’ont demandé pourquoi nous avons pris le parti de soutenir les prétendus ennemis de notre peuple. 

    L’essence même de ma réponse, que j’aimerais partager avec vous tous, est que nous ne considérons pas que les Arabes en général et les Palestiniens en particulier soient en quoi que ce soit ennemis de notre peuple, le peuple Juif, le peuple de la Torah. 

    Dieu Tout-Puissant a ordonné aux Juifs de vivre en paix avec tous les peuples et toutes les nations sur la surface de la terre. Notre but est simple : adorer à tout moment et en toute humilité le Créateur. 

    En tant que Juifs de la Torah, il nous est demandé de ressentir et d’exprimer notre sens de la compassion lorsqu’une personne ou une communauté d’êtres humains souffre : dans les paroles du Roi David tirées des Psaumes, « Et Sa Miséricorde est sur toutes Ses créatures. » Tous les hommes sont créés à l’image de Dieu. 

    En tant que Juifs de la Torah nos impératifs immédiats dans nos rapports avec nos frères non-Juifs, et certainement avec nos cousins les Arabes, se résument à la paix, au respect, à la compréhension mutuelle et à l’empathie. 

    Ainsi, il devient évident que le peuple Juif n’a aucun grief, quel qu’il soit, avec aucune nation Arabe. 

    Pourquoi alors tous ces événements tragiques depuis 53 ans ? 

    La réponse tient en seul mot : Sionisme ! ! ! 

    Au nom de la communauté juive du monde entier, nous vous demandons de ne pas confondre Sionisme et Judaïsme. 

    Le Judaïsme est la foi en la Torah et au Talmud. Il exige justice et bienveillance envers tous les peuples. 

    Le Sionisme est la substitution de la religion juive à un nationalisme stérile. 

    Lorsque nous regardons l’îlot de souffrance qu’est devenu le Moyen-Orient pour le peuple Palestinien nous sommes pétrifiés d’horreur : foyers et vies détruits, des familles dans la souffrance, et la liste continue… 

    Nous connaissons tous trop bien le malheur dans lequel les Palestiniens se débattent au quotidien. 

    Nous, le Peuple de la Torah, sommes confrontés à cet ennemi depuis plus d’un siècle. 

    Le Sionisme rejette Dieu et les fondements du Judaïsme. Il est impitoyable dans ses rapports avec tous les hommes, non-Juifs et évidemment Juifs comme nous-mêmes qui osons se mettre en travers de leur chemin, que nous vivions ici aux Etats-Unis ou nos frères qui vivent à Jérusalem ou dans d’autres endroits en Palestine ou aux quatre coins du globe, nous souffrons tous du Sionisme. 

    Nous condamnons les croyances et les agressions sionistes en des termes sans équivoque. 

    Ce que nous souhaitons aujourd’hui revêt une importance majeure : nous déclarons publiquement que le Peuple Juif n’a jamais eu et n’a pas de contentieux avec le Peuple Palestinien, partout sur la surface de la terre. 

    Le Sionisme a égaré certains Juifs à croire qu’il existe un besoin de poursuivre une politique agressive contre le Peuple Palestinien pour s’approprier leurs terres et les persécuter. 

    Ceci est à peine surprenant dans la mesure où le Sionisme est une idéologie en opposition directe aux fondements de notre foi en la Torah. 

    La justice de la situation actuelle est entièrement du côté du Peuple Palestinien. Ils ont été dépossédés. Le contrôle politique sur la terre et, bien évidemment, sur Jérusalem et Al Aqsa, revient de plein droit au Peuple Palestinien. 

    Voici la position du Peuple Juif qui craint Dieu. Il s’oppose au Sionisme depuis ses débuts, il y a un peu plus d’un siècle. Le Sionisme est une épine dans le pied des Juifs de la Torah. 

    Dieu a exilé les Juifs et leur a interdit d’avoir un état à eux ou de tenter de quitter l’exil prématurément. Ce n’est que lorsque Dieu jugera le moment opportun que Lui, et Lui seul, sans aucune intervention humaine ou militaire, mettra fin à l’exil, époque où toutes les nations reconnaîtront le Dieu Unique et Le serviront dans la paix et l’harmonie. 

    Le Sionisme ! dans sa conception philosophique athée a rejeté et renié totalement la notion que l’exil est un commandement de Dieu. Ainsi, il essaie par la force de mettre fin à l’exil en utilisant des moyens humains, étant de cette façon en rébellion ouverte contre Dieu et exposant le Peuple Juif à la Colère Divine. 

    Le gouvernement Américain peut avoir de bonnes intentions mais en réalité, il dessert les Peuples Juifs et Palestiniens en aidant l’état sioniste. La paix est subordonnée à la disparition de cet état car son essence même transgresse la Torah et la volonté de Dieu. En conséquence, sa survie pour une durée quelconque est métaphysiquement impossible. Nos prières pour l’ère messianique sont focalisées vers l’avenir, lorsque Dieu seul, sans aucune intervention humaine, rachètera sans tarder toute l’humanité, qui L’adorera alors unie et dans la paix. 

    Bien évidemment, nous sommes tout aussi attristés par la perte de vies juives aujourd’hui en Terre Sainte. 

    Mais nous ne devons pas laisser notre sentiment personnel en tant que Juifs nous aveugler quand au caractère juste et injuste du drame moral qui se tient devant nos yeux. 

    Mes amis, le monde ignore depuis 53 ans les droits et revendications du Peuple Palestinien. 

    Et, oui, pendant la même durée, certaines personnes, aveuglées par les croyances du Sionisme militant, ont créé et ensuite perpétué cette agression horrible de tout un peuple. 

    Nous sommes ici présents pour proclamer que les crimes commis contre le Peuple Palestinien lorsqu’ils furent exilés de leurs foyers en 1948 et privés de leurs droits fondamentaux en tant qu’êtres humains, d’abord comme réfugiés et plus tard comme sujets persécutés dans les Territoires Occupés et Gaza, n’ont pas été perpétrés au nom de la Torah ou de Juifs croyants de la Torah. 

    Ces crimes étaient le fruit de Juifs très éloignés de la lettre et de l’esprit de leur foi ancestrale. 

    Nous condamnons leurs actions de ces derniers mois, des 53 dernières années et du siècle passé, quand le Sionisme a procédé systématiquement à la politique de nettoyage ethnique d’une terre qui abritait une population nombreuse, enracinée et dotée d’une culture propre à elle. 

    A nos frères Musulmans rassemblés aujourd’hui ici et de par le monde, que le message de la Communauté Juive se propage ce jour et pour toujours : 

    Les armes de la Torah sont la Paix ; 

    Le sceau de Dieu est la Vérité ; 

    Le chemin vers la Paix réside dans la souveraineté Palestinienne sur toute la Terre Sainte ; 

    Il n’y aura jamais de Paix tant que l’état sioniste existera ; 

    Nous pleurons pour vos souffrances ; 

    Nous vous demandons pardon pour les souffrances créées par ceux qui ont été égarés par le Sionisme ; 

    De très nombreux Juifs dans toute la Palestine sont solidaires avec vous ! 

    Nous prions pour que le Sionisme, la cause unique de vos souffrances, puisse être éradiquée sans perte de vie supplémentaire. !

  • ALLAH EST UNE GROSSE MERDE

  • Anonyme

    INFORMATION POUR LES ISLAMOPHOBES !!

    Présentation du CCIF ; (Collectif Contre l'Islamophobie en France)

    Le "Collectif Contre l'Islamophobie en France" (CCIF) a été créé en 2003 en réaction à l'islamophobie rampante qui gagnait le territoire français. Des citoyens ont alors souhaité réagir face à l'installation et à la banalisation de ce sentiment haineux.

    Au fil des années, le réseau du CCIF s'est étoffé avec l'arrivée de citoyens issus de tous horizons, enseignants, ingénieurs, juristes, sociologues, statisticiens... désireux de lutter contre la généralisation de l'islamophobie. Il compte à présent des antennes dans plusieurs villes de France, et a gagné en 2011 une véritable reconnaissance au niveau international en nouant un partenariat avec l'OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) et en devenant membre consultatif de l'Organisation des Nations Unies (ONU).

    Les actions du CCIF se répartissent en trois pôles :

    Le pôle observatoire répertorie et analyse les actes islamophobes, puis dresse un rapport annuel les recensant.

    Le pôle communication rédige les contenus mis à la disposition du grand public ou de la presse, et organise différents évènements sur le thème de l'islamophobie.

    Le pôle juridique apporte conseils et assistance aux victimes dans la constitution des dossiers et l'accomplissement des démarches juridiques.

    CCIF : http://www.islamophobie.net/le-ccif-cest-quoi

    • ALLLAH EST UNE GROSSE MERDE